Apr
23

    Mike Aigroz a démarré hier la saison 2012 sur les chapeaux de roues en montant sur la troisième marche du podium de l’IRONMAN de Port Elizabeth, en Afrique du Sud. Ce superbe résultat lui permet de grignoter 3 places au Kona Pro Ranking, à seulement 60 points du 3e mondial.

    « Une journée compliquée » dixit Mike. Un ouragan perturbe fortement la compétition. Pluie battante, rafales de vent à plus de 100km/h, houle forte, courants marins, tel est le cocktail servi à l’aube aux 1800 concurrents au départ de l’épreuve de natation. Sur la seconde boucle, les vagues sont tellement hautes que les nageurs ne se voient plus et peinent à distinguer les bouées. Mike doit ralentir deux fois pour retrouver son cap. Il sort de l’eau en 4e position.

    Le départ de l’épreuve cycliste est « dantesque ». Le vent force 8 tape sur les roues pleines et perturbe les trajectoires. Certains concurrents poussent leur vélo, d’autres abandonnent. Pour Mike, les sensations ne sont pas optimales. Au km 100, il est à 7mn de la tête de course. Il décide de se concentrer sur son objectif du jour : passer la ligne d’arrivée et confirmer sa pré-qualification pour Kona. Il pose le vélo à la 4e place.

    Mike Aigroz - 3rd Place Finisher at Ironman South Africa 2012

    Mike passe la ligne d'arrivée en Afrique du Sud.

    L’athlète de Château d’Oex entame pourtant le marathon avec envie. Il veut mesurer le résultat des longs mois d’entraînement d’hiver. Après 12 kms menés tambour battant, le troisième de l’épreuve est en vue, Mike accélère encore et le passe au 17e km. Il passe la ligne d’arrivée devant une vibrante marée humaine et s’adjuge une superbe 3e place avec un temps de 8h46mn (à 11mn du leader).

    La saison est donc lancée sur une note très positive. Le triathlète vaudois a passé un cap mental en se qualifiant pour Kona et en validant le nouveau mode d’entraînement. « Le podium sud-africain et le 4e rang mondial, c’est que du bonus » s’exclame-t-il. Les prochains gros objectifs : le CHALLENGE Roth début juillet en Allemagne, et descendre sous la barre mythique des 8h lors d’un IRONMAN. Ambitieux…comme Mike !

    Comments are closed.